Hind Rostom

Biographie  Photos   Films   Ajouter un commentaire

Biographie de Hind Rostom (هند رستم)

Actrice égyptienne, surnommée aussi la reine de la séduction ou la Marilyne de l’orient.
Son nom complet est Hind Houssine Mourad Rostom. Née en 1931(ou 1929)dans le quartier de Mahram-Bak du Caire. Sa famille paternelle appartenait à la classe moyenne, et avait des origines turques. Son père travaillait en tant qu’officier de police. Sa mère en revanche était issue d’une famille très humble.
Ses parents séparés, à partir de 9 ans sa garde fut confiée à son père. Sa belle-mère la traitera de façon dure, l’obligeant à ne s’occuper que des tâches ménagères, et lui fera vivre de nombreuses privations. Elle ne trouvera un peu de réconfort et d’affection qu’auprès de sa grand-mère paternelle. Selon certaines versions Hind Rostom aurait été reconnue par son père tardivement car sa mère n’était pas encore ou pas mariée à son père officiellement. De même que la date de naissance de Hind Rostom reste sujette à controverse. Ainsi l’année de naissance de l’actrice selon certaines sources est 1929, d’autres 1926, enfin l’année 1931 qui reste retenue par la plus part des biographies. En regard de l’époque et la culture majoritairement traditionaliste de l’Egypte Hind Rostom aura eu dès le départ un parcoure particulièrement difficile et complexe. Ce qui pourra expliquer tout au moins en partie son tempérament combatif et sa forte personnalité, qui ressortiront même dans ses nombreux personnages incarnés à l’écran.
Intéressée par le monde du cinéma et les projecteurs depuis sa tendre enfance, elle finit par quitter sa famille et louera une petite chambre pour y vivre. Elle va saisir alors toute les occasions pour rencontrer des professionnels du septième art afin qu’ils puissent lui faciliter l’accès à la scène. Pour se faire, elle va alors fréquenter les cafés et clubs des artistes.
Sa première réelle apparition au cinéma fut dans le film "Des fleurs et des épines"(Wouroud wa Achwak) en 1947. Elle avait auparavant participé en tant que doublure en 1946 dans le film "Les femmes ne savent pas mentir" avec Chadia et Ismail Yassine. Elle va par la suite enchainer des toutes petites apparitions dans certain films, ou seulement en tant que doublure pendant au moins huit ans. Sa carrière de comédienne ne va réellement démarrer qu’après sa rencontre avec le réalisateur Hassan Réda. Avec lui elle aura néanmoins que des petits rôles. C’est son rôle de danseuse dans une seule scène du film "L’ange injuste" (El malak El Dalim) qui va attirer sur elle les regards. Son ascension tardive au rang de première de l’affiche ne se fera qu’avec sa collaboration avec le grand réalisateur Hassan El Imam.
Parmi ses films on peut citer :
-Baba Amin avec Houssine Riyad et Faten Hamama en 1950,
-Un amour dans l’obscurité (Houb fi Dalam) avec Farid Cahwki en 1953,
-Les aveux d’une épouse ( Itirafat Zawja) avec Mouhssine Sarhane en 1954,
-Les filles de la nuit (Banat El-Lill) avec Madiha Yousri et Kamal El-Chanaoui en 1955,
-Un crime d’amour (Jarimat Houb) avec Imad Hamdi en 1955,
-Le corps (El Jassad) avec Kamal El Chanaoui et Fatima Rochdi en 1955,
-Le merveilleux amour avec Imad Hamdi en 1957,
-Touha avec Mouhssine Sarhane en 1958,
-L’amour silencieux (El Houb Ekl-samit) en 1958,
-entre le ciel et la terre (Bayn Elsama wal Ard) avec Abdel-Mouniim Ibrahim en 1959,
-Un homme sans Cœur (Rajoul bila Kalb) avec Yahya Chahine en 1960,
-Des hommes dans la tempête avce Rochdi Abaza en 1960,
- Du sang sur le Nil (Dima’e ala Nil), avec Farid Chawki en 1961,
-Une femme dans l’ombre (Imra’a Ala El-Hamich) avec Hassan Youssef en 1963,
-La religieuse (El Rahiba) avec Youssef Chaâban en 1965,
-Un homme et deux femmes avec Yahya Chahine en 1966,
-La reine de la nuit (Malikat El Lill) avec Yahya Chahine en 1971,
- Le refuge des mauvais (Wakr El Achrar) avec Farid Chawki en 1972,
- Le lâche et L’amour (El Jaban wal Houb) avec Hassan Youssef en 1975,
-Ma vie est une souffrance (Hayati Azab) avec Omar El-Hariri en 1979.
Vie personnelle
Hind Rostom va épouser d’abord et pour une courte période le jeune réalisateur alors, Hassane Reda. Avec lui elle aura son unique enfant, sa fille Bastane. Elle entretiendra une relation avec le réalisateur Hassan El Imam. Ce dernier étant marié de son coté, leur relation mouvementé se terminera par une rupture. Elle épousera ensuite le célèbre docteur et gynécologue Mohamad El-Fayad. Avec ce dernier Hind Rostom avouera avoir retrouvé la stabilité et la sécurité qu’elle a toujours recherchée. Elle reconnaitra également que son dernier époux a traité et élevé sa belle-fille Bastane comme si c’était sa propre fille. La disparition de son mari en 2009 après une vie commune de plus de 40 ans va la plonger dans une immense tristesse.
L’actrice va renoncer au cinéma en 1979 pour se consacrer à sa vie de mère et d’épouse.
Hind Rostom est décédée le 8 Aout 2011 suite à une crise cardiaque à l’âge de 83 ans.
Ecrit par Bach M-D

Ajouter un commentaire







Sites Associés

 Box Office Cinéma


Copyright © 2010-2014 L'Egypte en Film Tous droits résèrvés


Sites Associés

 Box Office Cinéma


Copyright © 2010-2014 L'Egypte en Film Tous droits résèrvés