Nadia El Joundi

Biographie  Photos  Films   Ajouter un commentaire

Biographie de Nadia El Joundi ou (نادية الجندي)

Actrice égyptienne. Née en 1945 le 24 mars à Alexandrie. Surnommée l’étoile (star) des publics. Elle fut l’une des actrices de cinéma les plus populaires de la période années soixante-dix à quatre-vingts dix.
Son début et ascension ressembla davantage à celui de certains acteurs masculins qu’à celui de ces consœurs dans le métier. Contrairement à plusieurs actrices et figures féminines célèbres du cinéma, elle ne fut pas découverte et mise rapidement au-devant de la scène. Elle dut plutôt elle-même s’imposer et se frayer un chemin parmi les différentes vedettes du grand écran. Son premier rôle fut dans le film "Une épouse de la rue" en 1960, avec Imad Hamdi. Elle participe avec quelques scènes en tant que figurante au film "Djamila" en 1960 au côté d’un grand nombre de stars de l’époque : Majida, Rochdi Abaza, Ahmad Madhar et Zahrat El-Oula. On la verra plus tard au côté de Rochdi Abaza et Souad Houssni dans "Trop jeune pour l’amour" en 1966. Son jeu alors était réduit à son minimum, et on pouvait à peine en apprécier la qualité. Il en sera de même pour son rôle dans "L’amour éternel" avec Hind Rostom et Hassan Youssef en 1969. Elle enchainera encore et toujours des petits rôles au début des années soixante-dix.
Jusqu’au jour où elle décida de prendre le risque de produire son propre film où elle y était évidemment l’interprète principale. Une telle entreprise était très hasardeuse puisqu’un échec du film aurait entrainé la perte de l’important investissement personnel de l’actrice elle-même. Elle avoua plus tard avoir mis dans ce film tout ce qu’elle possédait. Le film s’inspirait de la vie d’une danseuse célèbre du début du siècle dernier "Kachar Bamba". Nadia El-Joudi qui incarnera la danseuse, en plus de l’interprétation elle va devoir chanter et danser. A l’époque son nom en tant qu’actrice ou productrice n’était pas suffisamment connu du grand public ni des distributeurs eux même. Elle arrivera à convaincre l’amical des artistes qui dépendait du ministère de la culture de distribuer son film. Une fois ce dernier arrivé sur les écrans il eut un succès au point où il fut l’un des rares films à être diffusé dans les salles de cinéma pendant plus d’une année.
Par la suite elle va encore tourner plusieurs films où elle est interprète, co-productrice mais également, souvent accessoiriste et habilleuse. Pratiquement tous ces films vont rencontrer un net succès, surtout en termes de rentrée au cinéma. Le style de Nadia El Joundi se révéla particulier et différent de ce qu’on pouvait jusque-là apercevoir comme rôle dédié aux héroïnes de films égyptiens. Elle va en effet introduire une autre image des personnages féminins. On va assister à des rôles de femme à la fois provocante, féminine, sexy mais en même temps celle d'une héroïne forte, active, dominante, indépendante, parfois hostile ou machiavélique.
De même qu’on retrouvera dans ces nombreux films le thème récurrent de la femme démunie qui réussit rapidement une ascension sociale fulgurante. Au-delà du jeu lui-même et du sujet du film, c’est aussi le caractère très "physique" du personnage qui va ressortir, cascade, poursuite, bagarre..
Aujourd’hui Nadia El Joundi contrairement à d'autres actrices de sa génération, tourne toujours pour le cinéma et s’est invité à la télévision les années deux milles. En 2007 elle a joué dans une série télévisuelle, "Qui a tiré sur Hind" où elle incarne une journaliste menacée de mort.

Sur un plan personnel

A à peine quinze ans elle rencontra sur le tournage du film "Une épouse de la rue" l’immense star du cinéma ancien l’acteur Imad Hamdi. L’admiration de la jeune Nadia pour la star va l’amener à l’épouser, alors même qu’il était plus vieux qu'elle de 36 ans. Elle eut avec lui son unique enfant, son fils Hicham.
Ils resterons ensemble plus de dix années avant de divorcer. La grande différence d’âge et la jalousie qui en a résulté a eu raison du couple. Elle va épouser Mohamad Mokhtar qui après leur mariage se convertira en un producteur de cinéma. Il va produire d'ailleurs la plus part des films de son épouse. Mais le couple divorcera en 2000 après vingt années de vie commune

Ajouter un commentaire







Sites Associés

 Box Office Cinéma


Copyright © 2010-2014 L'Egypte en Film Tous droits résèrvés