Najla Fathy

Biographie  Photos  Films   Ajouter un commentaire

Biographie de Najla Fathy (نجلاء فتحي)

.

Naissance et Enfance

Actrice égyptienne, de son vrai nom Fatima El Zahra Houssin Fathy. Elle est née le 21 décembre 1951 au Fayoum. Avec un père ingénieur et une mère au foyer, ses parents auront neuf enfants. Najla Fathy sera la cinquième de sa fratrie. Ses parents vont divorcer et la petite Najla et d’autres de ces frères et sœurs vont vivre avec leur mère au Caire, tandis que son père partira vivre au Fayoum. Sa mère l’inscrira à l’école française Notre-Dame pour suivre sa scolarité. Najla Fathi découvrira le cinéma et se passionnera pour la comédie surtout par l’intermédiaire d’un proche de la famille. Cet ami des Fathy n’est autre que le grand chanteur et acteur Abdel-Halim Hafiz. Puisque à chaque sorti de film d’Abdel Halil Hafiz, la famille Fatmi et Najla en particulier se rendaient au cinéma pour le regarder. Mais les débuts de Najla Fathy se feront quand le réalisateur Adli El-Mouled la remarqua sur une plage. Ce dernier lui proposera alors un petit rôle dans son film "Les trois amis" avec Ahmad Ramzi et Hassan Youssef. Agée alors d’à peine quinze ans, Najla et sa mère vont demander l’avis et conseil à Abdel Halim Hafiz. Le chanteur après s’être renseigné va non seulement être favorable à cette proposition mais va même encourager la jeune adolescente à faire ses premiers pas dans le cinéma. En 1968, le producteur Naguib Ramssis va lui donner le rôle principal dans son film "Afrah" avec Hassan Youssef. S’en suivra après, plusieurs films avec elle comme héroïne. Elle deviendra dès le début des années soixante-dix l’une des actrices vedettes du cinéma égyptien. Parmi ses autres films :
-Les secret des filles ( Assrar El Banat) avec Nelly et Hassan Youssef en 1969
-Le diable, une femme (El chaytane Imarâa) avec Mahmoud Yassine en 1972.
-Mon sang, mes larmes et mon sourire (Dami, doumoui, wa ibtissamati) avec Nour El charif en 1973.
-L’amoureux de l’âme (Achik El Rouh) avec Houssine Fahmi en 1973
-La tenue blanche (El Ridae El abyad) avec Ahmad Madhar en 1974
-Sabrine avec Nour El charif en 1975.
-Sonia et le fou (Sonia wa Elmajnun) avec Mahmoud Yassine en 1977.
-Un amour sur un volcon ( Houb fawka elbourkane) avec Houssine Fahmi en 1978.
-Le juge et le bourreau (El Kadi wa eljalad) avec Mahmoud Kabil en 1978.
-Plus fort que les jours (Akwa min Elayam) avec Mahmoud Abdel-Azziz en 1976
-Les forts (El Akwiya) avec Rochdi Abaza en 1980.
-Agression ( Itidae) avec Houssin Fahmi en 1982.
-L’inconnu (ElMajhoul) avec Izet El Alayli en 1984.
-Pardon la loi (Afouene Ayouha Elkanoun) avec Farid Chawki en 1985.
-Par manque de preuve (li âadam kifayat eladila) avec Youssef chaaban en 1987
-Les rêves de Hind et de kamélia (Ahlam Hind wa Kamilia ) avec Ahmad Zaki en 1988
-Le voleur (El liss) avec Farouk Elfichaoui en 1990.
-Disco..Disco avec Salah Dhoul-fikar en 1994.
-Un héros du Sud (Batal min eljanoub) avec Ahmad Khalil en 2000.

Vie personnelle

Au début des années soixante-dix Najla Fathy va épouser un jeune acteur Sayf Abou-Nagua. Il renoncera à la comédie pour se consacrer à ses études. Il deviendra un important ingénieur urbaniste. Ensemble ils auront l’enfant unique de l’actrice, leur fille Yassamin. Mais cette union se terminera après quelques années par un divorce. En 1992, Najla Fathy sera interviewée par un des animateurs et journaliste vedette de la télévision, Ahmad Kandil. Ils vont rester en contact et Après quelques échanges le couple va se marier. Son époux Ahmad Kandil avait eu quelques soucis avec les autorités égyptiennes de l’ancien régime. Il va alors partir travailler dans une chaine de télévisons de Dubai pour animer une émission. Avec sa fille Yassmin, Najla Fathi va alors suivre son mari et s’installer avec lui à Dubai. Après la chute du régime de Moubarak, l’actrice reviendra en visite en Egypte. Elle aurait déclaré être prête désormais à reprendre son travail d’actrice.
Ecrit par Bach M-D

Ajouter un commentaire








Sites Associés

 Box Office Cinéma


Copyright © 2010-2014 L'Egypte en Film Tous droits résèrvés