Psychologie positive

Rakia Ibrahim (Rachel Abraham Lévy)

Biographie  Photos  Films   Ajouter un commentaire

Biographie de Rakia Ibrahim (راقية إبراهيم)

Considérée comme un des plus beaux visages féminins du cinéma ancien. Son vrai nom est Rachel Abraham Lévy. Née le 22 juin 1919 à Almansoura en Egypte. Issue d’une famille juive commerçante aisée, elle fera ses études dans une école française. Très tôt elle fut intéressée par le chant surtout. Mais elle ne deviendra pas chanteuse reconnue pour autant, et ce malgré sa jolie voix. Néanmoins, elle donnera dans un premier temps des cours de chants dans une école. Elle participera dans des émissions à la radio avant de rejoindre la troupe théâtrale nationale. C’est alors que l’une des pionnières du cinéma égyptien, la productrice et réalisatrice Bahija Hafiz la découvre et lui proposera un rôle dans le film "Layla la fille du désert" qui aura un grand succès. Cette production cinématographique sera même projetée au festival de Berlin en 1939. A partir de là elle jouera dans de nombreux autres films au côtés de vedettes du grand écran de l’époque. Parmi ses autres films :
-La dernière solution ( El Hal Elakhir) avec Siraj Mounir en 1937.
-Un mari d’Istanboul (Zawj min istanboul), en 1941 avec Youssef Wahbi.
-Une balle dans le cœur (Rassassa fil kalb), avec Mohamad Abdel Wahab en 1944.
-La terre du Nil (Ard enil), avec Anouar Wagdi en 1946.
-Zaynab, avec yahya Chahine en 1952.
-La folie de l’amour (Jounoun elhoub), avec Imad Hamdi en 1954.
Elle ne tourna que 19 films entre 1937 et 1956 avant de quitter l'Egypte.
Sur un plan privé
Rakia Ibrahim va se marier avec un ingénieur du son, Mostafa Wali de confession musulmane. Elle demandera le divorce avant de quitter l’Egypte définitivement. En effet, après la révolution et le renversement de la monarchie, Rakia Ibrahim décida de s’exiler. Elle s’installera alors aux Etats-Unis où elle se remariera et aura des enfants. Avec l’assistance de son nouveau mari elle va créer sa propre maison de production. Pour beaucoup Rakia Ibrahim était pro-sioniste et voulait s’investir davantage pour le jeune état d’Israël. Elle va jusqu’à renoncer à sa nationalité égyptienne pour obtenir celle Israélienne. Elle fut également accusée par les autorités égyptiennes de son implication dans le meurtre aux Etats-Unis de la spécialiste et chercheuse égyptienne en physique atomique, Samira Moussa. Selon la thèse présentée sur cette affaire, les deux jeunes femmes étaient devenues proches. Le Mossad aurait utilisé alors Rakia Ibrahim pour l’aider à éliminer la chercheuse en lui fournissant des informations sur elle.
Elle décèdera le 13 décembre 1978.
Ecrit par Bach M-D
Dernière mise à jours le 15 mars 2014.

La vie et filmographie en photo de Rakia Ibrahim

Cliquez sur L'image



Rakia Ibrahim

Film de Rakia Ibrahim

-Film "L'ange de la miséricorde " avec Youssef Wahbi, Rakia Ibrahim et Faten Hamama en 1946.

Ajouter un commentaire


Copyright © 2010-2015 L'Egypte en Film Tous droits résèrvés